Partener :
Pagina Pupezelor
  din Ziua ( PDF )
Des poulets mortes courent les rues de Paris

                      

 

               Des poulets mortes courent les rues de Paris

                                              *la plus grande gréve du monde

 

Text Box: Coulisse,
 un moyen de s’exprimer, pour ceux qui viennent au « La huppe du tilleul », qui ont une imagination très riche et qui la laisse paître librement sur les champs. Dans une numéro de nutre journal, nous vous offrons une page(la huppe dans la coulisse) avec des images de notre école de presse où les enfants-jounalistes peuvent jouer des personnalités politiques qui n’ont pas eu «la chance» de tomber dans nos mains. Toutefois, on peut interpréter des témoins imaginaires qui ont participé à des évèniments aussi imgainaires. Toute cette practique nous prépare pour les grandes «batailles» journalistiques d’aujourd’hui et de demain. 
                                                               Ilinca Cepoi                                                                                               12 ans, Iaşi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Le samedi, 11 mars, Paris était comme une scène de film d’horreur. Des centaines, des milliers de poules sans têtes couraient par toutes les rues de Paris, en effrayant les gens. D’apres l’opinion d’une poule, il paraît que celles-ci ont assez de leur niveau de vie qui n’arrête pas descendre. Voila, ce que nous dit la poule Hildegarde, une poule jolie de toutes les couleurs:

      R: Pourquoi vivez-vous dans la rue?

      H: Parce que les hommes qui travaillent au “A
vicola”, nous coupent les cous, arrachent nos cœurs; c’est tragique ce qui se passe la-bas, et c’est pour ça qu’on a décide de faire une petite grève.

      R: Combien de poulets étés vous?

      H: Environ 2500.

      R: Vous avez un trajet prècis, par ou vousallez marcher?

      H: Le point de départ c’est “Avicola”, après on va aller sur la rue “Le coq saoul”et on retourne au centre de Paris.

      R: Qui est votre chef ou celui qui conduit ce groupe?

      H: La coq au vin.

      R: Quelles revendications avez vous?

      H: Nous voulons être traites un peu mieux, nous voulons manger de la nourriture chaude nous voulons plus être gelès.

      R: Qui vous coupe les cous?

      H: Il y a un tueur en série, mais on va se venger bientôt….

      R: Comment?

      H: On  sait pas encore mais on va penser très sérieusement a cette chose-la.

        Voila, ce qu’il nous a déclare le tueur en série, monsieur Gilbert, qui a été vu en flagrand délit, en coupant le cou d’un pauvre coq gris.

      R: Que pensez vous de la grève des poules?

      G: Je vous dis qu’elles sont délicieuses!

      R: Pendant toute votre carrière de tueur, vous avez encore recontre des poulets qui font la grève?

      G: Oui!

      R: Ou?

      G: Au restaurant “La poule”. Ce sont les mêmes poulets d”Avicola” qui ont commence a saute sur les assiettes et étrangler les gents. Voila; comme ça!

      R:Rhg….rgh…, Bien, bien, j’ai compris Mais comment vous avez pu les arrêter?

      G: Avec du spray paralysant.

      R: Vous avez essayer maintenant aussi?

      G: Oui, mais ça n’a pas marchr.

      R: Vous coupez les têtes, avec quel instrument?

      G: Avec un couteau.

      R: Vous avez parfois des remords?

      G: Oui, mais pas très souvent.

      R: Comment elles se manifest (les remords)?

      G: J’ai envie de vomir, et parfois je rêve d’elles la nuit.

       Apres avoir interviewer encore quelques personnes, je suis arrive chez le directeur D’”Avicola”, monsieur Arnaud.

      R: Pourquoi elle font la grève ces poules, vous avedz faite des expérimentations sur elles?

      A: Non, je les ai apporte d’Allemagne comme ça.

      R: Vous voulez dire qu’elle vous ont attaque pour rien?

      A: Oui, elles courent après nous pour nous piquer nos deniers.

      R: Vous avez encore rencontrer des choses pareills?

      A: Non, jamais!

      R: Comment se manifeste leur grève?

      A: Tout d’un corp on a entendu des cris qui venaient du frigo et a cause de la peur que j’avais, je suis alle toute de suite au toilette, et dans de W.C. c’était une poule qui m’apiquée a délivré les autres poules du frigo.

      R: Comment vous comptey arrêter ces poules?

      A: Je vais les tuer, et c’est fini avec elles pour toujours.

      R: Et si il y a quand même des gens qui vont pas aimer ça?

      A: Ca m’est égal.

          Un enfants de dix ans, Michelle, a été aussi la victime d’une pareille.

      R: Que c’est il passe avec toi, plus exactement?

     M: Une poule folle m’a pique le nez.

      R: L’agresseur, tu l’a vu, comment il était, tu crois pouvoir faire un portrait robot de lui?

     M: Elle avait du sang sur son nez.

      R: Quand elle t’a attaque, tu as commence a te a te battre avec elle?

     M: Moi, j’ai voulu me battre, mais j’ai pas réussi, a cause qu’elle était beaucop plus forte que moi. Elle a sorti ses griffes sur moi, m’a mordu le cou, les dents, le nez, tout.

      R: Comment tu as réussi a t’en débarrasser d’elle?

     M: J’ai appelle mon grand-père qui l’a tue avec un sabre.

      R: Tu va encore manger des poulets grilles?

     M: Encore plus qu’avant. Même celle qui m’attaque, je l’ai mange tout de suite.

           Une autre victime des poulets c’est aussi le chien Waf, waf, qui a senti sur sa propre peau la violence de ces poulets.

      R: Waf, waf, qu’est qu’il passé en fait?

     W: Le tueur ma donner quelques petit os, waf, waf, et après les avoir mange, elles on commence a sa battre dans mon corps. Elles m’avait piquer l’estomac, et elle voulait sortir par ma petite bouche.

      R: Maintenant elle sont toujours en toi?

     W: Non, elles ont cornu.

      R: Comment?

     W: Elles ont mordu, waf, waf, une bouche de mon ventre, j’ai encore mal, très mal.

     R: Comment elle était?

     W: Elle était toute rouge, ces yeux étaient qussi rouges, toute la poule était rouge.

      R: Tu va encore manger des os?

     W: Non, quand je les vois, j’ai déjà peur. Un temoin qui avait vu tout ce qui c’est passe, c’est la venduse des oeufs, Sandra.

      R: Vous avez tout ce qui c’est passe avec la gréve de poulets?

       S: Monsieur, je vendais mes oeufs, toute tranquille, quand j’ai vu une grande camionnette qui venait prendre des poulets, mais elle (les poulets) ont commence a sauter sur la camionnette, et quand j’ai vu ça, j’ai fait dan ma culotte.

      R: Vous aimez la nourriture avec de viande de poule?

       S: Oui, je mangeais toujours la viande de poule, j’ai vole du magasin beaucop de viande et des oeufs.

      R: Vous allez encore manger des poules?

      Mon Dieu, depuis que j’ai mange la dernière fois, fois, j’ai toujours des cauchemars.

      Pour l’instant, c’est tout ce qu’on sait sur la plus grande et très dangereuse grève du monde, la grève des pouletsn nous esoérons, chers lecteurs, qu’un beau jour, elle vont finir par être sages.....

                                                                                   Diana Vasluianu, 13 ans, Vaslui

 

Stiri "Pupaza din tei"
L.H.E.S.- ( La Ligue des Huppes Ebouriffees par le Smog ) -La Ligue des enfants .

"Pupaza din tei"- editia tiparita

A dix ans, je frappais de porte a porte, en demand aux gens un petit travail Aimons aussi les chiens « vagabonds! Dans une classe comme la mienne, dans une école comme la mienne.... Un accordeon, un cartable, une ecole Des blagues * Des blagues * Des blagues * Des blagues * Des « perles » des professeurs Des poulets mortes courent les rues de Paris Directeur de marketing à la 13 ans Guide de la personnalité des hommes en fonction de la couleur qu’ils préfèrent « J’AIME » l’ecole!!! L’horoscope pour la prochaine période La chewing-gum pour les enfants avec des surprises «chaudes». Aussi pour les enfants? La femme de ménage La flamme d’enfance à Iasi La grande parade des enfants doues La Roumanie, un pays de merveille Le dictionnaire des élèves Le chef restele le chef même lorsqu’il est déshabillé Le Directeur du Centre Culturel Français de Iasi aime beaucop notre cuisine traditionelle LES FEMMES: Les films interdits Les petites annonces « Miss » à l’age de 9 ages Mon nom c’est Kitty Ne donnez pas l’argent pour des bêtises, donnez-le pour les enfants! Oublies par le sort Un enfant terroriste Un homme a mordu un chien Une artiste du karaté Une blague mortelle
Pupaza on-line
Tu peut devenir editorialiste toi aussi La huppe affectueuse! Le chien de la 5e: Pamela de Calea Grivitei



... de la "Pupaza din tei":
Nume:
Email: 
Aboneaza 
Dezaboneaza